IMAGES & VOIX DU SUD : LE LIBAN ENTRE TOURMENTES & RÊVES ÉPARPILLÉS

IMAGES & VOIX DU SUD : LE LIBAN ENTRE TOURMENTES & RÊVES ÉPARPILLÉS

Disculpa, pero esta entrada está disponible sólo en Francés. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Bandits-Mages vous invite au deux premières séances du cycle de cinéma IMAGES & VOIX DU SUD, programmées, composées et présentées par Olivier Hadouchi, chercheur & programmateur indépendant, docteur en études cinématographiques.

«Pour mieux chanter et documenter le monde avec de l’audace, de l’expressivité et de l’inventivité.»

Vendredi 29 mars à partir de 18h00

Haïdouc – Bandits-Mages Antre Peaux /  24-26 route de la chapelle 18000 Bourges

Tarif : Libre participation

18H00 · 1ÈRE SÉANCE 

Beyrouth ma ville de Jocelyne Saab, France, 1982, 30 mn

« Nous risquions notre vie tous les jours durant le siège de Beyrouth, car la ville était bombardée sans arrêt. C’était étrange, mais ce risque de mort venu du ciel était presque quelque chose d’abstrait pour nous. (…) En même temps, capturer cette image, c’était pour moi comme tuer ou apprivoiser la mort. Pour en faire une image témoin, me sauver de ma propre mort éventuelle. En plus, je savais qu’avec mon métier de reporter de guerre, je pouvais être tuée. Pourtant, lorsque je filmais et j’avais l’œil caché par la caméra, je me suis toujours crue invincible. » (Jocelyne Saab)

Un document magistral sur la résistance d’une ville assiégée et les images en temps de guerre.

Pays rêvé de Jihane Chouaib, France, 2012, 1h25

« Dans le Liban d’aujourd’hui, des Libanais de l’étranger, enfants de la guerre, se mettent en quête d’un « pays rêvé ». Un territoire intérieur, fondateur et inaccessible comme l’enfance. Entre douceur et massacre, chacun tente de se ressaisir de ce qui le construit. Pour conquérir la liberté de réinventer son identité. » (Jihane Chouaib)

 En présence de la cinéaste Jihane Chouaib

 21H00 · 2ÈME SÉANCE 

Ça sera beau From Beyrouth with Love de Waël Noureddine, France, 2005, 30 mn 

Tour à tour essai poétique & chronique épistolaire, chant d’amour à une ville aimée & haïe et carnet de retour au pays natal, à la première personne, sur fond d’éruptions chaotiques et de soubresauts de plusieurs sortes, ce film de Waël Noureddine fait partie d’un triptyque tourné au Liban et au Yémen, qui continue de nous secouer, plus de 10 ans après.

Aïnatade de Alaa Mansour Liban, 2018, 1h30 mn 

« Nous sommes à Aïnata au sud du Liban, là où l’œil croise l’eau des sources, là où les fables de la terre d’Ougarite se mêlent à nos mythes et rites modernes. Je tente de définir un point de vue, de cartographier l’espace propre de chacun. L’Histoire se raconte, et ses récits se déploient en un territoire, où l’archéologie des temps doit sa survie à la fiction» (Alaa Mansour).
En présence de la cinéaste Alaa Mansour.

Besoin d’information Contacts  02 48 50 42 47
 

L’ensemble du programme est consultable ici