PERSPECTIV’ACT Rencontres Bandits-Mages 2019

PERSPECTIV’ACT Rencontres Bandits-Mages 2019

Disculpa, pero esta entrada está disponible sólo en Francés y Inglés Estadounidense. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in this site default language. You may click one of the links to switch the site language to another available language.

Dans le cadre de Perspectiv’Act, évènement labellisé 500 ans de Renaissance(s) en Région Centre-Val de Loire.

du 12 novembre au 8 décembre 2019

pollinACTIONS

pollinisation des savoirs et techniques

“La vie sans amour, n’est pas la vie du tout”

Leonardo da Vinci

«Il y a des médias parce qu’il y a altérité (…)» 

Dieter Mersch 

Théorie des médias, une introduction 

«Nous n’avons pas le courage d’habiter la norme, ni d’être normatif ou encore capable de tenir la norme. Mais au contraire, soyons trop fragiles, sensibles. 

C’est par la fragilité que la révolution est mise en œuvre.»

Paul B. Preciado

L’élan plastique du présent serait le mouvement des existences qui ne se laissent pas “planifier”, comme on ne planifie pas la pousse d’une plante ou l’apparition d’un nuage. Le vivant répond à des fluctuations temporelles qui acceptent mal les systèmes de production capitaliste qui oeuvrent à une destruction massive de notre environnement.

Nous pourrions envisager l’extrême fragilité de traverser le monde sans perdre sa sensibilité, son altérité, en résistant par tous les moyens possibles à la planification de la planète, à l’organisation de nos vies, à la réduction du sensible et de la vie, à des lignes de comptes et de gestions. 

Nous pourrions découvrir une perception innée de la matière et savoir comment la manipuler, la tisser, la transformer, à la manière de l’animal, de la plante ou du minéral.

Ceci nous amène à définir l’art comme élargi à une prise de conscience sensible du monde terrestre et de ses matières vivantes constamment transformables, insaisissables, nous poussant à nous intéresser, voire à combiner et transmuter les arts avec des processus scientifiques qui invitent à imaginer, créer de nouvelles communautés possibles sur une planète abîmée. 

Cette planète abîmée est évidemment notre planète victime de saccages «écologiques, économiques, relationnels et politiques».

En s’appuyant sur les recherches de l’anthropologue Anna Lowenhaupt Tsing (humusités, aéro-pollinisations, résiliences), et des philosophes des sciences Bruno Latour (anthropocene studies) et Bernard Stiegler (digital studies, néguanthropocène), ainsi que sur la pensée «Médialité» du théoricien allemand des médias Dieter Mersh, pollinACTIONS sera un lieu hybride, base d’une création collective, et de fictions spéculatives et politiques, de fabulations scientifiques ou mytho-poétiques pour traverser les frontières en deçà des divisions binaires entre l’humain et le non-humain, l’individu et la société. 

Pour incarner et pratiquer ces nouvelles orientations nous proposons à plusieurs entités de se connecter pour construire un scénario collectif et évolutif. Ils-elles agiront dans 4 laboratoires de pollinACTIONS, ouverts et partagés, proposant un ensemble de pratiques expérimentales des arts en relation avec les technologies, les sciences ainsi que des modes d’actions, de transmission, des façons de faire, surtout de penser avec le vivant, les plantes, les abeilles et notre environnement de proximité, local. 

Les entités-artistes réunies

– Les abeilles du rucher de l’IUT de Bourges

– Les vers à soie

– Les robots-véhicules solaires

– Pierre Grangé Praderas : Chercheur apiculteur, hacker et codeur https://www.openbeelab.org/

– Carolina Novella et Constanza Piña (Corazon de robota) : Tisseuses, mathématiciennes et guérisseuses. https://oncogrrrls.wordpress.com/ & https://corazonderobota.wordpress.com/about/

– Aurore Morillon : Sorcière post-porn herboriste 

– Rémi Voche : Actionniste comportemental et environnemental eco-sexuel

– Ewen Chardronnet : Auteur collectif journaliste enquêteur hybride

– Clémence Hallé : Chercheuse en sciences humaines sur les histoires de l’Anthropocène

– Anne-Sophie Millon : Dessinatrice à l’interstice des mondes des arts et des sciences

– Smith et la Cellule Cosmiel : https://desideration.space/

– Luce Moreau : Artiste

Le groupe des entités constituées propose d’entrer dans quatre laboratoires connectés. Le monde déployé et proposé est fait de ramifications, comme si nous devions découvrir un réseau souterrain inspiré par les mychorhizes d’une forêt, ou par une constellation inconnue.

Chacun-e étant responsable du groupe, le voyage commun portera alors de facto sur le déploiement d’un art de conversation entre les mondes sensibles et les laboratoires, et la mise en place d’une fabrique de recherche mêlant des savoirs artistiques et scientifiques ouverts aux savoirs locaux.

Tous les programmes, horaires et informations actualisés de perspectiv’act sont à retrouver sur perspectivact.org