ZAAP

SOIRÉE ZAAP

PROJECTION de neuf films issus de la Zone d’Activité Artistique et Pédagogique de Bandits-Mages,
réalisés avec le centre social de la Chancellerie et les établissements scolaires : le lycée Édouard Vaillant,
le lycée Marguerite de Navarre, le lycée Jean Mermoz, le collège Béthune-Sully, le lycée Jean de Berry. Ces
projections sont accompagnées des INTERVENTIONS de Guillaume Lillo, monteur et Anne Brouillet, scénariste.

Que savons-nous vraiment de ce que réalisent chaque année tant de personnes impliquées dans des ateliers de création ? Ils utilisent des caméras vidéo, des accessoires, des décors, leur environnement proche. Certains sont jeunes, certains ont déjà une longue expérience de vie. Ils ont plusieurs cultures. Ils sont totalement novices ou déjà munis de l’expérience des curieux et des bidouilleurs. Et tous, à un moment, créent collectivement une oeuvre avec des artistes qui prennent ce plaisir rare à transmettre et à découvrir des mondes nouveaux où ils sont la plupart du temps complètement méconnus.Pour la saison 2015-2016, la Zone d’Activité Artistique et Pédagogique de Bandits-Mages a piloté sept projets. Elle a permis la réalisation de dix-huit films dont neuf sont proposés pour cette soirée..

Les thèmes explorés ont été la liberté, la question des valeurs morales, la confiance et la découverte de soi. Autant de questions scrutées, scénarisées, filmées, enregistrées.

C’est parce que ces films réalisés sont peu montrés et ne sont pas rangés dans la catégorie des oeuvres (et pourtant…) que l’équipe de Bandits-Mages souhaite leur donner une place, un espace et un temps de diffusion publique dans le très beau Théâtre Jacques Coeur, ouvert et capable de donner aux pensées critiques la possibilité de s’exprimer pour nourrir un peu plus le processus de réflexion des nouveaux arrivés dans la création vidéo et cinématographique.
Tout travail de création ne peut se passer de ce regard réflexif. Nous ouvrirons donc un dialogue entre les participants, novices et initiés, les artistes intervenants et deux nouveaux invités pour l’occasion : Guillaume Lillo, monteur et Anne Brouillet, scénariste.

Programme détaillé
Bombe IEM
Réalisé par : Manon Alla et Marjorie Tirollois
Durée : 1min20
Synopsis :
En 2015, un des thèmes exploré par les étudiants d’écoles d’Art participant à la Hack School Hall Noir était la surveillance.
En amont des Rencontres Bandits-Mages, des élèves de seconde en spécialité construction de carrosserie du lycée professionnel Jean Mermoz ont été amenés à réaliser plusieurs rédactions autour de ce thème. Les étudiants d’Hall Noir ont réalisé des objets plastiques en lien avec les écrits des lycéens dont la vidéo « Bombe IEM ».
Fatum
Réalisé par les élèves de terminale option CAV facultative du lycée Édouard Vaillant – accompagnés par Hervé Bezet
Durée : 15min07
Synopsis :
Fatum raconte la journée de trois jeunes filles ordinaires rencontrant des problèmes graves. Chaque journée se répète en se commençant de la même façon avec des accidents différents, de quoi emmener le spectateur vers une certaine forme de démence.
By the way
Réalisé par les élèves de première option CAV facultative du lycée Édouard Vaillant – accompagnés par David Legrand
Durée : 17min43
Synopsis :
By the way est basé sur un personnage réel. Professeur de physique chimie et membre d’un groupe de rock, ses activités font de lui quelqu’un d’atypique. Les élèves ont travaillé une forme décalée du documentaire.
Projet soutenu par la Drac Centre-Val de Loire, le dispositif “Aux arts lycéens et apprentis” et la Maison de la Culture de Bourges.
Le persifleur
Réalisé par les élèves de terminale option CAV du lycée Marguerite de Navarre – accompagnés par David Legrand
Durée : 12min03
Synopsis :
Urbanisme, architecture et l’expression “légendes urbaines” : comment traduire ces thèmes à travers un film ?
Le persifleur est une fiction qui retrace une histoire de rumeur au sein d’un lycée, la persécution et le harcèlement dont les jeunes sont souvent victimes.
The big nozes
Réalisé par les élèves de première option CAV du lycée Marguerite de Navarre – accompagnés par Isabelle Carlier et Mateo Simon
Durée : 10min32
Synopsis :
Comment la construction du personnage contient les enjeux esthétiques et éthiques propres au documentaire ?
The big nozes est un documentaire basée sur le groupe du même nom. A travers des interviews, des répétitions et concerts filmés les élèves font entrer le spectateur dans l’univers des musiciens.
Projet soutenu par la Drac Centre-Val de Loire, le dispositif “Aux arts lycéens et apprentis” et la Maison de la Culture de Bourges.
Fausse note
Réalisé par les élèves de 4°A et 4°D du collège Béthune-Sully accompagnés par Hervé Bezet et Aurore Pace
Durée : 21min30
Synopsis :
Pour la troisième année consécutive le collège Béthune-Sully d’Henrichemont a souhaité travailler en collaboration avec l’association pour la réalisation de son projet autour de la justice. Les élèves ont réalisé un court-métrage mettant en scène un véritable procès qu’ils ont écrit, joué et tourné dans le but d’appréhender les métiers de la justice et les valeurs de notre démocratie.
Un projet conçu par le réalisateur Hervé Bezet et la metteur en scène Aurore Pace dans le cadre du dispositif « Léz’art ô collège ».
Des gestes, un métier
Réalisé par les élèves de 1ère TISEC accompagnés par Olivia Earle et Simon Gillet
Durée : 3min
Synopsis :
Dans le but de redynamiser la filière TISEC (technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques), le lycée professionnel Jean de Berry a souhaité créer un film autour des mouvements et rythmes émanant de cette filière. Le film « Des gestes, un métier » a été primé au concours « je filme le métier qui me plait ».
Un projet conçu avec l’artiste vidéaste Olivia Earle et l’artiste sonore Simon Gillet, dans le cadre du dispositif « Aux arts lycéens ».
Les Petites séquences
Réalisé par les adhérents du centre social de la Chancellerie accompagnés par Philippe Zunino
Durée : 32min52
Synopsis :
Fort de ses activités et de son brassage des publics, le centre social de la Chancellerie a souhaité mettre en image les actions menées et animées par toute une équipe et les adhérents. Dans un film burlesque, ces derniers ont écrit, mis en scène, joué et tourné des scènes cocasses sur des sujets sociétaux propres à la structure.
Un projet conçu par l’artiste vidéaste Philippe Zunino et piloté par Dalila Degdoug.
Teaser Créatures en chantier
Réalisé par Arthur Barbe, Mateo Bonnet et Santiago De Manresa
Durée : 3min14
Synopsis :
La friche de l’Antre-Peaux est habitée par des monstres ! C’était le pari des associations Bandits-Mages et Emmetrop, de la Maison de la Culture et de la DSDEN dans le cadre du dispositif « École et cinéma 18 ». Lors d’ateliers, plusieurs classes du Cher ont été amenées à réaliser des structures en aquilux, à enregistrer des sons et à créer des vidéos via un clavier midi avec le collectif Pedagong. L’événement « Créatures en chantier » a montré le travail réalisé par les élèves et le collectif et a proposé une initiation à la table mash-up, au grattage de pellicule avec Bruno Bouchard et au VJING avec Alison Cherioux.