Quimera Rosa

Quimera Rosa
Quimera Rosa

Quimera Rosa (Chimère Rose) est un laboratoire artistique de recherche et d’expérimentation sur les identités, le corps et la technologie, créé à Barcelone en 2008 et qui est devenu nomade depuis mai 2014. QR s’inspire de la notion de cyborg définie par Donna Haraway comme « chimères, hybrides théorisés et faits de machine et d’organisme ».
Depuis une perspective trans-féministe et post-identitaire, QR fait du corps une plate-forme d’intervention publique, afin de générer des ruptures dans la frontière entre le public et le privé. Elles conçoivent la sexualité comme une création artistique et technologique et expérimentent avec des identités hybrides et changeantes qui déconstruisent les frontières entre naturel/artificiel, normal/anormal, homme/femme, humain/machine, hétéro/homo, art/vie, humain/animal, réalité/fiction, art/science…
Particulièrement intéressées par l’articulation entre art, science et technologie et leurs fonctions dans la production des subjectivités, leur travail se centre actuellement sur la création de projets et performances transdisciplinaires, l’élaboration de dispositifs électroniques qui fonctionnent avec l’activité corporelle, et les expérimentations de bio-hacking. Elles complémentent cette activité artistique en donnant de nombreux workshops, ainsi qu’un travail curatorial et de production basé sur la constitution et l’alimentation de réseaux.
La majeure partie de leur travail se fait de manière collaborative et ce, toujours, libre de brevets et de codes propriétaires. Il a été présenté dans des rues, centres d’art contemporain, bars, galeries, universités, salles de concerts, écoles supérieures, discothèques, musées, squats, festivals et scènes nationales.

www.quimerarosa.net
contact@quimerarosa.net